BugBox est un jeu multijoueur asymétrique dans lequel les joueurs peuvent choisir d'incarner des insectes cherchant à s'échapper d'une boîte que le dernier joueur va contrôler.


Ce jeu a été réalisé sur le moteur Game Maker en Octobre 2015 dans le cadre du Game à Niaque, une game jam organisée dans le cadre du Toulouse Game Show. J'étais au sein d'une équipe de 4 personnes : Hugo Freyermuth et moi-même étant game designer et programmeur, Noémi Gruner graphiste, et Tristan Bultiauw sound designer.


Il s'agissait de mon tout premier jeu réalisé en équipe (là où sur la Charlie Jam je ne faisais que commander des assets) et sur Game Maker. Je n'avais alors aucune expérience avec un moteur de programmation de jeu vidéo, mais mon expérience dans le domaine du web m'a largement aidé à appréhender le logiciel. La principale difficulté a résidé dans l'utilisation d'un moteur physique, qui nous a rapidement compliqué la tâche. J'y ai également éprouvé mes premiers désordres organisationnels, notamment sur l'importance relative d'une fonctionnalité du jeu, ou lors de la fusion des différents fichiers de développement.
En outre, le principal problème de BugBox provient du game design. Nous avons eu du mal à délimiter les contours de notre projet et n'avons eu de cesse de rajouter des fonctionnalités jusqu'à ce que finalement le but du jeu ne soit plus tellement clair. Nous pensions faire un jeu de compétition alors qu'au fond nous réalisions un jeu de coopération. Cela est particulièrement visible sur le niveau du rubik's cube géant, où les insectes ne peuvent gagner sans l'aide du joueur incarnant l'enfant.


En somme, une première expérience douloureuse mais qui m'a permis de beaucoup apprendre sur le processus de fabrication d'un jeu vidéo.